Cabaret de la Grande Pinte aux Porcherons

Vente de vin dans un cabaret à Paris au XVIIIe siècle

La Grande Pinte, ou cabaret des Porcherons, est un ancien cabaret des Porcherons.

Ne pas le confondre avec le Cabaret de la Grande Pinte de Bercy dans l'actuel 12e arrondissement de Paris.

Description

Ce cabaret ou guinguette populaire était situé à l'emplacement actuel de l'église de la Trinité.

Il est ouvert au début du XVIIIe siècle aux Porcherons, et repris par le célèbre cabaretier Jean Ramponeau(x) (1724-1802), qui détenait déjà le cabaret du Tambour Royal à la Basse Courtille, qui le renommera du nom de cabaret des Porcherons.

Sur les plans de Paris en 1760 et 1771 la chaussée d'Antin, qui conduisait aux Porcherons depuis les boulevards tracés sur l'enceinte de Louis XIII dite des Fossés jaunes, porte les noms de chemin de la Grande Pinte ou chaussée de Gaillon (1760) et chemin de la Grande Pinte ou chaussée d'Antin (1771).

Le cabaret n'est pas dessiné sur les plans de Paris en 1760 et 1771.

Voir aussi